9) Bibliographie

22 01 2009

Voici les différentes sources de notre TPE.

Sites internet

Partie Ultrasons

Site de l’Unité de Médecine et Physiologie Spatiales http://umps.med.univ-tours.fr/coursUS.html

Site sur l’histoire des ultrasons http://radioetechographie.free.fr/page7.html

Site sur l’application médicale des ultrasons du CHRU du Bretonneau à Tours, document Pdf http://e2phy.in2p3.fr/2002/presentations/pourcelot.pdf

Site du Palais de la Découverte  http://www.palais-decouverte.fr/index.php?id=1393

Site de la société Sinaptec http://www.sinaptec.fr/ultrasons/principes_generaux.htm

Site- Document Pdf Bac professionnel http://www.mathsciences.ac-versailles.fr/IMG/pdf/ultrason.pdf

Site Université médicale de Rennes http://www.med.univ-rennes1.fr/cerf/edicerf/BASES/BA003_cv_rb_3.html

Site de physique et chimie, annales et concours, 1er cycle universitaire http://www.chimix.com/an6/concours/atl51.htm

Site de l’Académie de Versailles http://www.ac-versailles.fr/tpe/serie-s/spapplic.htm#21prop

Site de l’IUT de Nancy : http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/cm_acoustique/cours%20acoustique/cours%20acoustique%20Introduction.pdf

Site de l’Université du Mans http://www.univ-lemans.fr/enseignements/physique/02/meca/ondetran.html

Site de l’IUFM de Paris http://physique.paris.iufm.fr/lumiere/ondes.html

Site de l’Unité Médicale de  Radiologie – Imagerie médicale http://www2.vet-lyon.fr/ens/imagerie/D1/11.Echo1/E1-notes.html

Site sur l’onde ultrasonore, Propriétés physique sémiologie et Artefacts : http://files.chuv.ch/internet-docs/rad/techniciens/rad_trm_us_proprieteondeus.pdf

Partie échographie :

Docteur LEGER

Partie utilisation :

Site sur pratiquer l’échographie en milieu médical :

http://files.chuv.ch/internet-docs/rad/techniciens/rad_trm_us_pratiqueecho.pdf

Site du Dr Olivier Choquet Hôpital La Conception -Marseille – France http://www.alrf.asso.fr/site/echographie/materiel/b_sonde.htm

Site cours d’échographie datant de 2004

http://files.chuv.ch/internet-docs/rad/techniciens/rad_trm_us_technique.pdf

Site de la clinique radiologique de Dunkerque

http://www.clinique-radiologique.com/echographie.htm

Site sur les ultrasons et l’échographie :

http://udsmed.u-strasbg.fr/emed/courses/ENSBLEE1IIIBIOPHYSIQ/document/Polycopi%E9s/echo3_2008.pdf?cidReq=ENSBLEE1IIIBIOPHYSIQ


Partie couplage Doppler :


Site Doctissimo http://www.doctissimo.fr/html/sante/imagerie/doppler.htm


Site Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chographie_Doppler

Livre :

Ultrasons, Propagation des Ondes Ultrasonores De Lambert

Biophysique Flammarion, médecine sciences François Grémy

Le Doppler couleur en Cardiologie, Cardiologie Par David E. Newby, Neil R. Grubb

Échographies de contraste. Méthodologie & applications cliniques, Tranquart F., Correas J.M., Bouakaza.


Ultrasons, propagation des ondes ultrasonores, niveau 1, Lambert A., Pralus Y., Rivenez J.


Encyclopédie, Larousse

Intervenants

Docteur Sophie LEGER, angéiologue à la Clinique du Mans.





Synthèses personnelles

22 01 2009

GRICH LAHCEN
Belin Pierre
Buisson Antoine
Dorlodot Paul

Notre sujet porte sur l’échographie ,il implique de la physique et de la SVT. Nous avons réfléchit sur la problématique: » Comment fonctionne un échographe? »
Nous voulions d’abord choisir une problématique sur les rayons UV mais celle ici  n’admet pas d’expériences que nous aurions pût réaliser avec notre matériel et nos compétences. Nous avons donc décidé de travailler  sur les ultrasons et donc ,pourquoi pas, sur les échographes.

Nous cherchions tout d’abord à observer le principe fondamentale de l’échographe(les ultrasons) mais aussi sur le couplage doppler, le fonctionnement de l’échographe, et sur son utilisation. Pour comprendre tout cela, nous avons utilisé internet en grande partie mais aussi des livres et nous avons pris rendez-vous avec un angiologue le Dr Leger grâce a Antoine. Nous avons globalement trouvé des réponses a toutes nos questions et réussis a comprendre le fonctionnement d’un échographe.

En dehors des séances de TPE, j’ai passé 3heures à travailler sur l’échographe et nous nous sommes réuni a 4 un samedi après-midi pour allé voir le Dr Leger à la clinique du Mans et un autre samedi pour faire le point vers les dernières séances de TPE.
Nous avons divisé le travail en 4, Antoine à travaillé sur le fonctionnement de l’échographe, Paul sur son utilisation, moi sur le couplage Doppler et la conclusion et Pierre a continué sur les ultrasons en se basant sur nos expériences. Nous avons eût beaucoup de mal a réaliser l’expérience notamment à cause d’un oscilloscope défectueux puis pour régler l’autre oscilloscope. J’ai eût du mal à comprendre le fonctionnement entier du Doppler mais aussi à savoir si il en existe 2ou3 sortes différentes car plusieurs sites internet se contredisaient. Le Dr Leger m’a apporté ma réponse.
Les TPE m’ont apprit que l’on peut monter un projet commun, se poser une question et y répondre en argumentant, en étant solidaire et à se gérer et se répartir le travail.

Un échographe fonctionne avec des ultrasons. Il utilise la technique de la sismique-réflexion et permet d’obtenir des images en couleur de flux sanguins ou de cavités du cœur selon la partie du corps étudié. Un gel est appliqué sur la partie corps ou sera posée la sonde pour ne pas laisser de couche d’air entre les deux et favoriser le passage des ultrasons dans le corps. Ce gel est composé essentiellement d’eau car les ultrasons ont une célérité de 1500m/s dans ce milieu contre 330m/s dans l’air. Cet examen est indolore et rapide. Il ne nécessite aucune préparation.

___________________________________________________________________________________________

Dorlodot-des-Essard Paul

Belin Pierre

Buisson Antoine

Grich Lahcen

Pour le choix de la problématique de ce TPE, nous avions tout d’abord des avis mitigés sur le choix de la problématique. Au départ, nous laissions libre cours a notre imagination et nous avions tous proposés une idée. Les thèmes des feux d’artifices, des éoliennes et des ultrasons persistaient. Nous avions vite oubliés les TPE sur la pyrotechnie car ce dernier était difficilement réalisable en expérience. Les éoliennes n’intéressaient qu’une seul partie du groupe, donc nous nous sommes mis d’accord sur les ultrasons.

Nous trouvions le sujet un peu vague, c’est pourquoi nous nous sommes spécialisés dans l’échographe.

Au départ, nous souhaitions pratiquer une échographie devant le jury. Ne nous rendions pas compte que cette idée était inconcevable, nous avons préférés faire de petites vidéos montrant bien le fonctionnement de l’appareil. Ainsi, nous avons produit deux vidéos montrant le déplacement des ultrasons dans l’eau et une autre ou l’on pouvait observer la vitesse et l’amplitude des ondes sur un oscilloscope.

Afin de nous aider dans notre démarche, un médecin (angéiologue) de l’hôpital du Mans nous a prêté un petit générateur à ultrasons capable de fonctionner sous l’eau. Grâce a cette appareil, nous avons réussi à démontrer que les ultrasons se déplacent également dans l’eau.

Pour mon application personnelle, je pense avoir bien travaillé. J’ai su ajouter mon grain de sel quand une idée manquait ou encore rechercher de la documentation sur internet et au CDI.

Cependant, il est arrivé durant les TPE que mes camarades et moi même n’étions pas d’accord sur une démarche ou la forme du plan. Cela donnait souvent lieux à de petites dispute mais en générale nous nous en sommes bien sortis.

Selon moi, ce TPE était un excellent choix malgré mes réticences du départ. Je n’approuvais pas complètement l’idée et pensais que le sujet nous mènerait droit dans une impasse. Heureusement, ce n’était pas le cas et plus nous approfondissions nos recherches, plus de nouvelles portes s’ouvraient. Par exemple, le doppler permettant d’observer les vaisseaux sanguins au microscope. J’ai aussi appris que les échographes fonctionnent comme des radars: L’image se forme par réflexions d’un son sur un objet ou une matière d’une densité bien précise.

Pour conclure, ce TPE était une expérience enrichissante. Nous avons su aisément trouver cette problématique nous permettant d’étudier de la SVT mais aussi de la physique. La cohésion dans le groupe nous a permis de rechercher et d’approfondir toujours plus notre sujet, la problématique quand a elle n’a cessé d’évoluer.

___________________________________________________________________________________________

Buisson Antoine

Belin Pierre

Dorlodot des Essard Paul

Grich Lahcen

Pour commencer, je voudrais dire que ce projet m’a apporté beaucoup. Il m’a permis d’apprendre à organiser mon travail, à s’adapter en fonctions des autres membres du groupe, à être autonome… Je pense que c’est une très bonne expérience de travail, parce que le genre de situations auxquelles j’ai été confronté est certainement le genre de situations auxquelles je pourrai me trouver confronté dans ma vie future.

Pour ce qui est du choix du sujet, le groupe et moi avons hésité durant quelques temps entre différents sujets tels que les éoliennes, les feux d’artifice, l’imagerie médicale… Nous avons finalement porté notre choix sur l’imagerie médicale. Pour des raisons pratiques, nous avons particulièrement travaillé sur l’échographie, les différents types d’imageries médicales étant trop nombreuses. Notre problématique était donc de savoir comment fonctionnait un appareil tel que l’échographe et à quoi servait-il exactement.

Les premières séances, nous nous sommes rendu compte que la quantité de recherches à effectuer était assez importante, c’est pourquoi au bout d’un certain temps nous avons décidé de diviser le travail en 4 parties, chaque membre du groupe travaillant sur une partie (les ultrasons, le fonctionnement de l’échographe, l’utilisation de l’échographe et le doppler).

Pour ma part, mes efforts se sont surtout concentrés sur la partie qui traitait du fonctionnement de l’échographe. J’ai d’abord commencé par faire des recherches sur internet, ce qui n’était pas très simple parce que j’ai trouvé un bon nombre de sites traitant le sujet, mais certains d’entre eux donnaient des informations différentes, voire parfois complètement opposées. Ne trouvant pas de réponses immédiates à ces questions, j’ai par chance réussi à prendre contact avec le docteur Bertrand TROCHERIE, radiologue travaillant dans la ville du Mans. Il m’a expliqué qu’il n’était certainement pas la personne la mieux placée pour me parler de l’échographie, car l’échographie n’est pas utilisée en radiologie. Il m’a alors redirigé vers l’un de ses collègues, le docteur Sophie LEGER, angiologue travaillant à la clinique du Mans. Le docteur Léger a eu l’extrême gentillesse de nous recevoir mes camarades et moi un Samedi après-midi sur son lieu de travail, pour nous présenter l’échographe et pour répondre à nos questions.

J’ai également réussi à me procurer dans un cabinet d’ostéopathie, un appareil capable d’émettre des ultrasons dans l’eau (un "ultrason").

Au final, je suis heureux d’avoir résolu les problèmes que j’ai rencontrés au départ, des questions auxquelles j’ai pu répondre avec l’aide des bonnes personnes.

Ce travail a été réellement enrichissant pour moi, j’ai réussi à gérer les différents problèmes avec mes camarades, et puis nous avons fini par les résoudre.

____________________________________________________________________________________________

Belin Pierre

Buisson Antoine

Dorlodot des Essards Paul

Grich Lachen

1ère S4

Lors de la première séance de TPE présentée par nos professeurs accompagnateurs mon groupe et moi avons été directement attiré par le thème de « Savants et science, d’hier et aujourd’hui », nous avons par la suite choisit le sujet de l’échographie qui fonctionne avec les ultrasons car elle intègre une partie SVT et une partie physique.

Nous en avons tiré la problématique suivante : « A partir des ultrasons, comment conçoit-on une image échographique et comment utilise-t-on l’échographie dans différents cas ? »

Lors de la première séance de TPE, nous avions choisis un sujet portant sur les UV. Cependant nous n’avons pas pu réaliser ce projet car nous n’avions ni les compétences, ni le matériel pour pouvoir faire des expériences sur celui-ci. C’est pourquoi après avoir délibéré ensemble pendant plusieurs séances en abordant les sujets des feux d’artifices, des éoliennes et des ultrasons, nous nous sommes mis d’accord sur le sujet des ultrasons puis par la suite nous avons choisi l’échographie qui fonctionne sur ce principe. Les raisons de notre choix étaient que l’on pouvait faire des expériences dessus et que ce sujet était pluridisciplinaire car il intégrait de la physique et de la SVT. Ayant quelques connaissances en informatique, j’ai proposé à mes camarades au bout de quelques mois de créée un blog hébergé sous WordPress. Etant modérateur de ce blog, j’ai proposé cette idée car je pensais cela plus ludique et plus interactif.

Pendant les premiers mois nous avons donc décidé de ne faire que des recherches sur internet et aussi avec de la documentation qu’on pouvait nous fournir au CDI ou bien encore à la médiathèque du Mans. L’objectif visé était de faire des recherches se rapprochant de la problématique pour ensuite, une fois cette problématique à peu près assimilée, pouvoir répartir le travail en quatre. Nous avons d’ailleurs été voir un angéiologue, le Docteur Léger, à la clinique du Mans qui a répondu à nos diverses questions et qui nous a permis d’avancer à grands pas. C’est d’ailleurs grâce à cela qu’on a put enfin déterminer qui faisais quoi ainsi que le plan de notre TPE. J’ai donc pris la partie contenant le principe des ultrasons, Antoine a pris le fonctionnement de l’échographie, Paul son application dans différents cas et Lahcen a travaillé sur une option qu’admet l’échographe, l’examen doppler, qui peut être déterminante dans certains cas. Cependant nous avons rencontrés quelques problèmes en ce qui concerne les expériences sur les ultrasons étant donné que l’oscilloscope avait un faux contact, nous nous en sommes pas rendu compte aussitôt et il nous brouillait nos résultats. Grâce à Antoine nous avons aussi pu obtenir une sorte de cuve à ultrasons appelée « Ultrason » permettant de faire passer des ondes ultrasonores dans de l’eau ce qui est assez exceptionnel. Vers la fin du TPE, nous nous sommes encore réunis un samedi pour faire le point et mettre en relation nos différentes informations. Devant le jury, nous devions avoir un échographe portable mais vu le prix de l’appareil on en a conclut que ce n’était pas réalisable et même pas pensable, par contre nous avons pus faire des vidéos à la clinique. Cependant, notre problématique a été modifiée beaucoup de fois durant les mois.

Etant nouveau dans le lycée à la rentrée de septembre, j’étais quelques peu stressé du choix mon groupe car je ne connaissais personne. Cependant, ce TPE m’a permis de faire plus en ample connaissance et de monter un travail en équipe qui était plus intéressant que de travailler en individuel. De plus on nous à mis a l’épreuve de répondre à une question que l’on s’était posée ce qui m’a appris a avoir un raisonnement scientifique et une démarche organisée. Ma part de travail était de m’occuper des ultrasons. Ma démarche a donc été de rappelé un peu d’histoire sur les ultrasons, ensuite j’ai évoqué les caractéristiques d’un ultrason pour pouvoir enchainer sur nos expériences. Après ces expériences, pour faire comprendre la partie d’Antoine, j’ai travaillé sur les différents moyens de propagation d’une onde et les caractéristiques des différents milieux. Cependant j’ai eu quelques problèmes à comprendre certains aspects de ma partie, comme par exemple l’impédance acoustique que je n’avais jamais vue auparavant ainsi que les moyens de propagations. Le blog m’a aussi pris beaucoup de temps surtout en ce qui concerne la mise en page, car c’est le premier que je réalise.

Certes il y a eu quelques disputes au sein du groupe, car chacun voulait mettre sa part d’idée ce qui est normal, mais nous avons toujours résolu cela dans le calme et la sérénité en s’écoutant parler les uns les autres. Je peux dire que le sujet de l’échographie ne m’inspirait pas beaucoup, me destinant à des études dans l’aéronautique je pensais plutôt faire un TPE sur l’aérodynamisme d’un avion mais, au fil du temps plus je m’imprégnais du sujet plus j’aimais cela car j’ai appris autre chose qui pourra, on ne sait jamais, me resservir dans les années suivantes. A la base, je ne connaissais rien d’une échographie je ne savais même pas que cela marchait avec des ultrasons, comme quoi on peut partir de rien pour connaître pleins de choses.

L’échographie reste donc un moyen avantageux et peu couteux capable de faire des diagnostics assez précis sans pour autant opérer. L’image se conçoit donc à partir d’une émission d’ultrason qui reflète sur un milieu, le renvoyant à la sonde qui le réexpédie vers le système informatique sui traduit ce signal et réalise l’image échographique. J’ai aussi remarqué que l’échographie est basée sur le même principe que la sismique-réflexion que l’on a vu dans notre programme de SVT cette année dans la géologie.

Pour conclure, ce TPE a vraiment été une bonne expérience surtout vers la fin car je comprenais de plus en plus et sachant que je serais sûrement père un jour cela me rappellera sûrement de bons souvenirs. De plus, ce TPE m’a permis d’évoluer face à des choses de la vie réelle.En général les objectifs ont été atteint sauf un qui m’a beaucoup chagriné qui était d’avoir un échographe devant le jury et que nous n’avons pas pu obtenir.








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.